Attaque de l’Opaque (Henri Marien)

crse coeur

Pas inspiré
Ni au parfum
Pas en osmose
Ni connecté
Pas habité
Ni invité
Pas réjoui
Ni enthousiaste

Seul pleureur
Morne peine
Glauque marécage
Insondable puits

Espoir infirme
Souvenir infime
D’une Musique
D’un Poème
D’un sourire
D’un frôlement
D’un parfum
D’un éclair

De l’infiniment subtil
Qui referait sens
Miracle présent
Message au coeur
Les sens se reprendraient
Retrouveraient leurs essences

L’Oeil:Lumière
L’Oreille: Musique
Le Nez: Parfum
La Bouche: Délice
Le Toucher: Caresse

L’Ame l’Amour

(Henri Marien)

 

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Attaque de l’Opaque (Henri Marien)

  1. Eleonore dit :

    Chenri… quelques rimes de déprime? ? :-/

    J'aime

  2. arbrealettres dit :

    On a tous des moments comme Henri je pense non ?
    Mais souvent on sort de l’Opaque par des voix in-attendues
    Merci Eleonore d’être passée;-)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.