Sous le soleil exactement (Henri Marien)


 

Peut-être
Sommes nous des icebergs
Flottant chacun à la dérive
Et cherchant désespérément
A retrouver l’unité de la banquise
Tentant chaque jour et chaque nuit
au gré des flots
de se frotter les uns les autres
pour s’emboîter comme avant

Comment reconstituer le puzzle?
Comment trouver tous nos morceaux voisins manquants ?

Peine perdue…
Il suffirait simplement
de se laisser aller
Ne pas vouloir revenir vers le Pôle
Mais de dériver vers l’Equateur
Sous le soleil exactement
Et lentement se laisser dissoudre
Pour tous se retrouver
Les uns les autres
dans le grand océan salé

(Henri Marien)

Illustration

 

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sous le soleil exactement (Henri Marien)

  1. Luciole dit :

    Changer d’état 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. arbrealettres dit :

    Entrons en (EF)Fusion (Solide->Liquide)
    Ou sinon encore mieux ?
    Sublimation! (Solide-> Gaz) 😉

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.