I (take) care (of) Icare (Henri Marien)

icare-800x600

La Poésie nous emmène dans la danse
Des mots et des émotions intenses
On se sent porter au-delà de l’existence
En un éclair s’illumine tout son sens
Comme si l’on en avait atteint enfin la quintessence

Entre nous et le Soleil plus de distance
Nous sommes transportés au sein de sa brillance
Tout n’est plus que beauté et évidence
A portée de main le coeur du monde et son Essence
Plus de mort ni de souffrance
Infinie inespérée Réjouissance!

Mais nous ne sommes pas Anges d’expérience
Seulement Icare en espérance
A la moindre turbulence
C’est Chute et dissonance… cette béance
Du Ciel se referme, l’obscurité s’avance
Manque de foi, de confiance ?

Il faut de nouveau avec persévérance
Creuser au coeur de cette carence
Remonter en enfance
Croître en Innocence
Retrouver ses plumes légères d’insouciance
Retrouver leur portance, leur Importance

Et simplement avec insistance
Garder au coeur cette espérance
De retrouver les sons de l’hymne et ses fréquences
Qui nous portent vers l’Incandescence

Alors ayant reçu tant de cette solaire présence
Tenter de partager cette lumière d’abondance
Propager cette envie de Douceur et d’innocence
Balayant toutes nos solitaires souffrances

Et toujours accepter du coeur cette itinérance
De ses élans de danses et contredanses
Avant d’atteindre peut-être un jour la Délivrance
De tous ces cris étouffés et de tous ces secrets silences… 

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour I (take) care (of) Icare (Henri Marien)

  1. Eleonore dit :

    Très beau. J’ose un merci… pour ces mots qui font chaud au cœur. Douce journée ensoleillée (?)

    J'aime

    • arbrealettres dit :

      De tous ces cris étouffés et de tous ces secrets silences
      atteindre enfin la Délivrance??
      Belle journée Eléonore 🙂

      J'aime

Les commentaires sont fermés.