Intense Carence (Henri Marien)

absence-800x600

déchirante
la pensée
que ceci
si présent
 encore
jamais plus
on ne  
le pensera
le dira  
le verra
le regardera
l’entendra
l’écoutera
le sentira
le touchera
le goûtera
le fera  
le donnera
le vivra

plus encore
déchirante
la pensée
que lui (ou elle)
si présent  
 encore
jamais plus
on ne  
lui parlera
le verra
le regardera
l’entendra
l’écoutera
le sentira
le touchera
l’aimera

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Intense Carence (Henri Marien)

  1. Luciole dit :

    😦 tu as perdu un être cher ?
    sinon, oui, chaque instant est fugitif et ne se répète pas, ou pas exactement de la même manière, un deuil et une chance tout à la fois.

    J'aime

    • arbrealettres dit :

      non, non enfin si mais pas récemment…
      Simple réflexion sur le Temps qui passe et les choses et les gens qui ne reviendront plus mais nous vivons de ces déchirements depuis l’enfance
      ça fait partie de la Vie de chacun de nous
      Tout change oui à chaque instant ça fait partie aussi des Merveilles de la Vie .. Aller toujours de l’avant avec Joie puisque de toutes façons on ne peur reculer! lol!
      merci Luciole de tes commentaires toujours pertinents et appréciés:-)
      🙂

      J'aime

Les commentaires sont fermés.