Phare Away (Henri Marien)

eponge-_-800x600

Le Doute qui Toujours Ronge
Quand le Tendre se fait Rare
N’était-ce qu’un Songe
Ce Doux Son de Cithare ?

Froide Descente on Coule on Plonge
Dans la Nuit Sans Phare
Tout n’est plus qu’Illusion ou Mensonge
Et la Vie une Sinistre Farce Barbare

Le Coeur en Pleurs demande une Rallonge
Ah de nouveau se Réjouir de ce  Doux Son de Cithare!
Peut-être n’est-il qu’une Pauvre Eponge
Pleurant au Fond de la Mer de n’avoir plus de Mare?

N’était-ce qu’un Songe
Ce Doux Son de Cithare ?

Le Cœur s’Allonge
Et ne tient plus la Barre

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Phare Away (Henri Marien)

  1. Luciole dit :

    Jolie photo. Prise dans un aquarium?
    Il me semblait que les éponges étaient noires.
    Le réchauffement climatique sans doute!

    J'aime

  2. arbrealettres dit :

    Aquarium oui sans doute
    Non Non!
    Elles nous en font voir de toutes les couleurs.. les éponges.. comme Henri lol! 😉
    https://www.google.fr/search?hl=fr&site=imghp&tbm=isch&source=hp&biw=1467&bih=679&q=acanthella+cavernosa++&oq=acanthella+cavernosa++&gs_l=img.12…516.4465.0.5478.3.3.0.0.0.0.71.71.1.1.0….0…1ac.1.64.img..2.0.0.0.-Xb1NsRIO2E

    J'aime

Les commentaires sont fermés.