Parfois (Henri Marien)

Parfois l’Aimant Lac Vert
Reçoit du Lac Bleu

Voluptueusement
De Si Délicates
Caresses
Qu’il va
Naître
Plus
De
Cent

Mille
Millions
D’Etoiles
Turquoise
Au fond de ses Yeux

Tout Enamourés des Cieux…
Parfois ce seront Nuages ou Tempêtes
Les Larmes des deux Lacs se fonderont d’Entrelacs

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.