Rose en Feu (Henri Marien)

Présente
et
Pourtant
Si Lointaine

Lointaine
et
Pourtant
Si Présente

A l’Obscure
Clarté
De Ses
Etoiles
Mon Coeur
Voudrait Pourtant
Tant s’Abandonner

Voluptueusement
Amoureusement
Se Re-Joindre

Assez de Vivre Morose
En Faim Oser s’Y Rendre
Sans Conditions
Ici et Maintenant

 Brève Rose en Feu
Oser Finir par Apaiser
Cette Soif Enextinguible

Confier Eternellement Mon Coeur
Au Sein Caressant des Etoiles
En d’Infinies Douceurs
Être Câliné comme un Enfant

Baigné dans un Océan de Plénitude
Débordant de Gratitude
Sous un Regard Bienveillant
Se Délecter de Leurs Doux Baisers Lactés

S’Infinir
en
Beauté

Mourir
en
SOLEIL

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.