Soupirs (Henri Marien)

Soupirs

Pourquoi
Pour qui
Sont ces Soupirs Qui

 Si Satanément Sauvagement
Sortent Sans Scrupules  de Ces Coeurs

Si Extasiés d’Ephémères
Divins Plaisirs Extrêmes
Ou
  Si Déchirés d’Interminables
Souffrances Infernales

Leur Souffle Contient des Morceaux
Arrachés à la Peau souvent plutôt à la Chair de Notre Âme
C’est ce qui Nous les Rend si Précieux

Celui qui Le Respire
En aura alors à la fois
Le Parfum et le Goût 
La Quintessence de l’Essence

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.