Île (Henri Marien)

Île
Loin
Seule
Oiseaux
Absents
Les Bruits
Des Vagues
La Chaleur
Ardent Soleil
 Fondu en Sable
Personne Venu
Personne en Vue
D’aucun Regard Vue
Seulement Nuit et Jour
Le Bruit incessant des Vagues
La Chaleur du Soleil sur le Sable
Si quelque chose passe c’est le Temps
Aujourd’hui, Demain, même Présent
Demain Nuit et Jour Pareils
Nulle Attente au Fond
Nulle Vraie Lassitude  
Seulement un Tableau
Toujours le Même
L’Immense Mer
Et là-bas
Seule
Loin
Île

(Henri Marien)

 

 

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article a été publié dans poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.