L’Un seul (Henri Marien)

 

l’Un
seul
Âme
au jour
amer
d’égout

Trouve l’Oiseau Bleu
Son I
En faim
En Nuit
un nid
un neuf
Ta Pâque
unI
jouIr
d’aImer
l’ÂmIe

nuit
jour
Lumière
Intérieure
En coeur et
En corps
Accrue
Montant
Soleil

Ton Chant
S’élève
Célébrant
Son Champ
Jouir
Ré-jouir
En Choeur
Au rythme
De vos sangs
Danser
Ensemble
La Vie

Il est Grand Temps
de S’Eterniser

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.