Rose et Noire (Henri Marien)

Miraculeusement
Douloureusement
Anges et Démons
Se taisent
Plus ni Haut
Ni Bas
Corps Aboli

L’Âme
Dans un Chant
de Silence
en Fleur
Rose et Noire
Flotte

Ni Enfer
Ni Paradis
Comme
Avant
Son
Eblouissement

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rose et Noire (Henri Marien)

  1. Luciole dit :

    Une de ses feuilles ressemble à un oiseau.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.