Illusions (Henri Marien)

tenace
tenace
les Illusions
la plus grande de toutes
tenace
tenace
croire que
ici
et
maintenant
il y a
un Toi
dedans
au-dessus de
ce corps
qui est en larmes
qui est en feu
qui cabriole
qui déprime
qui a faim
qui a soif
qui crie
qui écrit
qui…

la Maison
est
Vide

Toutes
les maisons
sont
Vides

Rien ne peut
s’y attacher
même pas
la poussière

Rien ne peut
arriver
de mal
ni
de bien

car tout ceci est un
simple jeu
comme si de rien n’était

ce Monde
est Vide

comme
« je » le plains
de n’avoir pas

d’Illusions

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.