Chairs folles (Henri Marien)

chairs folles
des caresses
à jamais éteintes
brûlent et se déchirent
jusqu’aux grandes terres du coeur

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article a été publié dans poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.