Un Arbre et une très légère Brise (Henri Marien)

Un Arbre et une très légère Brise
Plein de Tendresse et de Douceurs
dans leurs balancements et caresses
s’enlacent et s’embrassent infiniment lentement
sous un soleil absolument éblouissant de Printemps

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.