Mais Qui es-tu donc ? (Henri Marien)

Illustration: Aron Wiesenfeld

Ta Présence
m’allège

Ton Absence
me pèse

Je peux m’abriter des heures
au Coeur même de ton Nom

Ta Lumière Douce m’irradie
Sans jamais me brûler

Je sens ton Souffle Puissant
tout au creux de mes reins

Et je suffoque quand tu t’en vas
comme un poisson sorti de sa Mer

Mais Qui es-tu donc ?

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.