Les fleurs épanouies (Henri Marien)

les fleurs épanouies
de nos impossibles désirs
tremblent
sous le vent froid
de ce monde indifférent
et meurent  en Beauté
dans un grand silence douloureux 

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.