L’AUTRE (Henri Marien)

Pour éviter ENFIN
TOUT
SOUFFRIR

TRES simple à retenir
… pourtant:

« l’AUTRE
(TOUT ce qui n’est pas Toi)
n’a absolument pas
– ABSOLUMENT –
besoin de TOI »

TOUJOURS
se contenter

d’EFFLEUREMENTS

Il y en a de BEAUX
même si éternelles fleurs  …
EPHEMERES

Simplement
SAVOURER
le Miraculeux Parfum
de cette Précieuse Rencontre
dans l’évanescence de l’INSTANT

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.