Marcher sans fin (Henri Marien)

se relever encore au noir désert
 coeur palpitant de rêves verts
au sein d’oasis imaginaires

(Henri Marien)

A propos arbrealettres

Simple Passeur de Poésie Doigt qui montre la lune
Cet article, publié dans poésie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.