Chaque Jour (Henri Marien)

Chaque Jour
Se lever Soleil
Se lever Terre
Se lever Eau
Se lever Zéphyr

Amener Douceur
Amener Tendresse
Apporter Souffle

Recevoir toute la Joie
D’être le Jardinier
De son Coeur

La voir Rayonner
Quelle Merveille!
Mais QUI donc ?

La Rose de mon jardin bien-sûr!

(Henri Marien)

Publié dans poésie | Tagué | Laisser un commentaire

Haute Couture (Henri Marien)

Oh! Ne prends pas la Mouche
Ma Douce et Tendre Minouche
Tu ne veux pas que dans ta Douche
De mes mains je te Touche?
Je sais que tu es un peu Farouche
Non non je te rassure rien de Louche
Je ne suis qu’une vieille Souche
Pas de grandes Escarmouches
Je ne sauterai pas tel un Polatouche
Et je n’ai plus guère de Cartouches
Mais si un jour ensemble on se Couche
Voudrais-tu bien retirer nuisette et Babouches ?
Pourrais-je caresser le tissu de ta peau de mes yeux de ma Bouche ?
Qui sait peut-être alors voudras-tu même que je fasse des … Re touches ??

Ton Vieux Manouche

(Henri Marien)

Publié dans poésie | Tagué | Laisser un commentaire

ELLE (Henri Marien)

ELLE me Réveille
Me Réchauffe
CHAQUE Matin
ELLE est Là
Plus Fidèle
Que mon Ombre

Chaque Jour
ELLE me Donne
Presque Toute
ma Force
ma Joie

Mon Esprit
Mon Corps
Mon Coeur
Ressentent
 Sa Chaleur
Sa Douceur

ELLE me Donne
Sans Compter
Chaque Jour
ELLE est Là

Chaque Jour
Est Lumineux
Depuis que
Je L’ai rencontrée

Elle est  …

LA LUMIERE bien-sûr!

(Henri Marien)

Publié dans poésie | Tagué | Laisser un commentaire

Quel beau et joyeux cours d’eau (Henri Marien)

Quel Beau et Joyeux
Cours d’Eau
Apaisant tous les Maux
Eaux Caresses
Eaux Elixirs de Jeunesse
s’y Plonger
sans Craintes
s’en Abreuver
sans Limites
Merci Tendresse
Si Délicates Douceurs
A portée de Coeur

(Henri Marien)

Publié dans poésie | Tagué | Laisser un commentaire

Prière (Henri Marien)

Prière

Mon Dieu
Toi qui n’Existes pas
S’il te plaît
Pourrais-tu
Dans ta Grande Bonté
Me redonner une Chance
Après la Fin de cette Vie ?
Je voudrais revenir en Galet
(Ecoute bien: Pas en Galette!)
Être caressé chaque Jour
Par les Vagues de la Mer
Doucement Ballotté
Ou même parfois
Heurté violemment
Mais être Touché
Quoi de plus Tendre
Devenir sous Ses Doigts
Peu à peu Sa Douceur
Être Choisi pour Elle
Un jour Quitter la Mer
Mais Non pas Quitter
Je l’Emporterai Toujours avec Moi
Bercé Chaque jour par le Souvenir
De ses Vagues Allant Venant
Si Chaudes et Si Douces
Sur mon Corps de Pierre
Touchant si Tendrement
Mon Coeur de Pierre
Qu’il se mette à Battre
A l’unisson
Chaud Doux Doux
Chaud Doux Doux
Chaud Doux Doux
Et sur ma Peau
Sentir Encore
Tout le Salé
De ses Baisers
Père
Rends-moi
A la Mer

(Henri Marien)

Publié dans poésie | 4 commentaires

Douceur (Henri Marien)

Ah
Tendre
Si
Tendre
Dure
Si
Dure
Tentation
de la
Douceur
D’un Corps
Attendre
Encore

(Henri Marien)

Publié dans poésie | 2 commentaires

Absence (Henri Marien)

absence
silence
faïence
carence
intense
démence
urgence
essence

(Henri Marien)

Publié dans poésie | Laisser un commentaire